Return to site

Réflexion autour des forces en présence en 2018

L’entrée de Saturne dans son signe, celui du Capricorne, le jour du solstice d’hiver augure une année marquée par les caractéristiques de cette planète : exigeante mais constructive pour ceux qui vont dans le sens de sa symbolique, qui consiste à incarner la loi du père, faire preuve de sens des responsabilités en intégrant le principe de réalité. On est bien loin de la folie des grandeurs uraniennes qui nous révèle à l’infini des possibles et qui a marqué 2017.

A l’image de l’émasculation qu’il infligea à son père Uranus, le maître du ciel étoilé qui enfante de façon anarchique, Saturne sépare, Saturne dicte sa loi, Saturne frustre, Saturne peut faire mal mais Saturne ne nous veut que du bien. Tout dépend de la relation que nous entretenons avec lui. Lorsque nous ne le percevons plus comme un censeur saboteur mais comme un maître spirituel garant de notre évolution, il devient alors un allié précieux qui nous mène progressivement vers la sagesse. En outre, en nous aidant à fixer le cadre structurant dans lequel notre incarnation peut se déployer, il nous permet de concrétiser nos idées et de construire la vie qui nous ressemble.

Les signes cardinaux du Capricorne, du Bélier, du Cancer et de la Balance seront particulièrement sensibles à ce passage très actif de Saturne dans le signe du Capricorne pour les trois ans qui viennent. Pour 2018, Saturne repassera au même endroit que Pluton a travaillé de 2008 à 2013, permettant de franchir un cap de maturité là où le chaos semblait l’emporter. Mais il y a l’idée d’une montagne à gravir, avec son lot de difficultés, de sensation de découragement, de tentations d’abandonner, et qui demandent toujours à aller puiser un peu plus profondément la force qui semble a priori manquer. Cela fait partie de l’expérience saturnienne qui me fait penser à cette magnifique citation d’Alexandra David-Néel : « Choisis une étoile et ne la quitte pas des yeux, elle te fera avancer loin, sans fatigue et sans peine». Sans Saturne, c’est simple, il n’est pas possible de remporter des victoires.

L’idée d’une reconstruction est très présente et peut signifier une vraie reconversion de vie, plus conforme à ses aspirations profondes, mais qui nécessite courage, discipline et persévérance.

Pour les signes cardinaux qui ont besoin plus que les autres d’aller de l’avant, cela peut être vécu comme une mise à l’épreuve mais qui, avec le recul, est toujours salutaire. N’oublions pas que Saturne est le maître du temps et que pactiser avec lui, c’est avancer dans la vie en se faisant fondamentalement confiance.

Il s’agit aussi de faire des choix, de s’engager davantage, engagement qui ne peut trouver sa puissance dans des solutions de compromis qui ne respectent pas complètement les convictions acquises dans le secret de sa solitude.

Mais il va aussi falloir compter sur d’autres dieux et archétypes de l’inconscient collectif… Et notamment Uranus qui n’a pas dit son dernier mot ! Le 2 janvier, date aussi de la première pleine lune de l’année, sa reprise en marche directe va provoquer des déblocages pour ceux dont la situation semble figée. D’autant que toutes les planètes seront en marche directe (jusqu’au 9 mars), ce qui laisse présager d’une belle dynamique en ce début d’année. Jusqu’en avril les dernières résistances de ceux qui pressentent un changement important dans le sens d’une plus grande liberté et autonomisation devraient céder. Car Uranus laisse rarement le choix.

Les configurations exacerbées du mois d’avril pourront réactiver ce qui n’est pas encore réglé, mettant en exergue les situations qui entravent notre processus d’évolution et nous donnent la sensation de vivre parfois sous une chape de plomb.

Pour autant, le processus se fait étape par étape. La rétrogradation de Saturne du 18 avril au 6 septembre pourra correspondre à un travail d’introspection important, de mise au clair de nos priorités et de réflexion stratégique pour la suite. En revanche, à partir du 6 septembre, de nouvelles perspectives devraient se faire jour avec une bonne énergie retrouvée.

Fin mai, Uranus qui était dans le signe du Bélier depuis 8 ans fait son entrée dans le signe du Taureau, ce qui annonce une nouvelle donne, synonyme de changements importants dans les problématiques des signes fixes si difficiles à faire changer de système et de mode de pensée, à savoir le Taureau, le Lion, Le Scorpion et le Verseau. Sur un plan collectif, cela préfigure des évolutions significatives, voire une révolution, dans nos modes de vie en rapport avec la société de consommation et en particulier le domaine de l’agroalimentaire pour les 8 années qui viennent ; sur un plan individuel il peut s’agir d’une vraie injonction à sortir de notre zone de confort et à prendre conscience des enjeux liés au monde de l’avoir à commencer par le rapport à notre propre corps et de notre conception de la propriété.

Les natifs du tout début de ces signes pourraient en ressentir les effets dès cette année, d’autant que Mars rétrograde du 26 juin au 27 août les impactera particulièrement, sachant que les rétrogradations des planètes rapides sont toujours très perceptibles par tout le monde.

Mars rétrograde signifie que tout ce qui relève de la fonction martienne d’action et de force peut être bloqué à cette période, avec une énergie qui se déploie vers l’intérieur et non pas en vers l’extérieur, pouvant créer sensation de frustration et de colère. Ce n’est pas le moment de foncer tête baissée, c’est le moment d’agir avec stratégie et de rediriger son énergie, de la canaliser différemment. Cela implique souvent une nécessité de repositionnement. Dans le signe du Verseau, cela peut avoir un rapport avec notre idéal de liberté convoité ou comment se donner les moyens d’être vraiment libre, ce qui pose aussi la question de notre autonomie.

Ainsi, l’été 2018 s’annonce charnière et il semble plus judicieux d’attendre septembre pour lancer de nouveaux projets ou investir, ou d’avoir conscience que des changements peuvent intervenir entre mai et septembre, d’autant que les énergies pourront être bloquées entre-temps. D’ailleurs, pour illustrer le propos, il est fréquent que des soucis de mécanique surviennent pendant les rétrogradations de Mars. Il est donc formellement déconseillé d’acheter une voiture pendant cette période ou de se lancer dans une compétition sportive qui risque plus de provoquer des ennuis de santé qu’autre chose. Cela peut être bien sûr décliné à beaucoup d’autres domaines, dès lors que la fonction martienne d’initiative, d’action, de force et de leadership est sollicitée.

La concomitance de la reprise en marche directe de Mars et Saturne fin août et début septembre signifie que la conjoncture de la rentrée sera plus fluide, Mars et Saturne incarnant à eux deux la maîtrise, l’alliance de l’action et du temps.

Autre rétrogradation remarquable, celle de Vénus qui sera active du 5 octobre au 16 novembre entre le signe de la Balance et du Scorpion. Cette fois, ce seront davantage les questions liées à la sphère affective qui seront revisitées, pouvant provoquer des remises en question, des doutes, des ruptures. Il s’agit de l’affectif au sens large, de tout ce qui a un rapport avec ce qui nous donne du plaisir et des satisfactions, également financières. De tout ce qui nous donne de la valeur, ce qui n’est pas sans rapport avec notre système de valeurs. Ce sera une période de plus grande exigence qui nous permettra de faire le point sur ce que l’on aime ou pas et de s’aimer davantage malgré les doutes inévitables de la période. Il est d’ailleurs totalement déconseillé de surinvestir les apparences, car le résultat obtenu pourrait être proportionnellement décevant à nos attentes. Ce n’est donc pas le moment de changer de coupe ou de couleur de cheveux, ou de craquer sur la robe de ses rêves. Cela peut sembler anecdotique mais c’est pourtant très révélateur de ce qui se passe à un autre niveau. La réalité nous renvoie un miroir pas flatteur mais en revanche elle nous permet de nous connecter à nos sentiments véritables et cela peut s’avérer une période très riche sur ce plan.

Bas les masques en quelque sorte ! C’est aussi semble-t-il cette année la devise de Jupiter qui a fait son entrée dans le signe du Scorpion en octobre, et qui continuera jusqu’à l’automne 2018 de déployer les forces de l’inconscient. Jupiter en Scorpion influe une grande puissance de création et d’expansion particulièrement propice aux signes d’eau - Scorpion, Poissons, Cancer - tout en révélant à la façon impitoyable de Pluton les zones d’ombres, les non-dits, les secrets, et se faisant d’une certaine façon le justicier de l’Univers. Une vraie période de révélation pour le pire… Et le meilleur !

Quant à Neptune dans le signe des Poissons, symbole archétypal de l’amour inconditionnel, il continue de montrer la voie, dans les épreuves comme dans les moments de joie, celle de la connexion au divin qui nous relie tous. Source intarissable d’amour, de créativité, de spiritualité, de partage et de don, sans oublier le pardon.

Le nœud nord dans le signe du Lion jusqu’à la fin de l’année est une invitation à incarner notre Soleil. A ne pas confondre avec l’ego qui éblouit, est nourri par le pouvoir et finit par chuter par lui. C’est le Soleil des richesses de notre enfant intérieur dont il s’agit, dans l’expression spontanée de son être et la joie innée de son existence. Celui avec lequel on ne peut tricher mais que l’on peut négliger en restant dans l’ombre de nos peurs, dont celles d’être jugé et rejeté, et en se perdant dans des causes qui nous donnent bonne conscience sans nous accomplir. Le Lion nous dit avant tout de régner en maître sur notre vie et de ne pas tomber dans le piège de la dictature « des autres ».

En résumé, c’est une année empreinte de rigueur et de réflexion, d’un retour vers soi très constructif et salutaire qui permettra d’amorcer des changements de fond en cohérence avec qui l’on est vraiment.

Si ces indications donnent un climat général, elles méritent d’être analysées et personnalisées selon le thème de naissance.

Consultations par Skype, à Aubonne en Suisse ou à Paris avec un peu plus de délai d’attente.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly