Return to site

Pleine Lune du 31 mars 2018 dans l'axe Balance Bélier, Où en es-tu ?

Les pleines lunes éclairent les courants de fond qui sous-tendent notre transformation nécessaire à notre évolution. Elles ne sont pas de la même intensité pour tout le monde, cela dépend en partie du ciel intérieur de la personne (i.e. le ciel de naissance) et aussi et surtout du niveau de conscience de la personne et du travail sur elle-même.

Pour autant, elles sont des acteurs majeurs de l'inconscient collectif et sont porteuses de messages selon les signes dans lesquels les luminaires se rencontrent et les aspects que forment les planètes entre elles à ce moment symbolique.

Elles mettent aussi la lumière sur ce qui a été ensemencé 14 jours avant, au moment de la nouvelle lune, pouvant apporter des réponses claires sur ce qui n'était alors qu'intention.

Il me semblait utile de rappeler ces éléments tant on dit de choses sur la pleine lune que cela en devient source de confusion car il est bien évident que les enjeux ne sont pas les mêmes pour tout le monde.

C'est à chacun de se faire son propre interprète en fonction de ce qu'il vit, de ce qu'il souhaite, de ce qu'il ressent.

Il y a 14 jours j'ai insisté sur les forces puissantes en présence relatives à notre processus de guérison et à la dimension de guérisseur qui sommeille en chacun de nous, plus ou moins forte, plus ou moins conscientisée, plus ou moins réalisée et accomplie.

Demain, la pleine lune est un rendez-vous important pour faire le point sur ce qui est enclenché depuis en mettant le projecteur sur ce qui reste à travailler et qui nous demande de fournir un vrai travail personnel.

Qu'il s'agisse de nos blocages, de nos peurs, de nos échecs, de nos frustrations, de notre solitude, de notre fatigue voire épuisement.

Tout cela nous parle, tout cela nous demande d'être entendu, tout cela est un appel à se faire fondamentalement confiance et aussi de faire confiance à l'autre comme nous dit la lune en Balance, l'autre n'étant qu'un autre soi-même.

Mercure rétrograde jusqu'au 15 avril nous demande de prendre le temps de la réflexion, de faire ressurgir le passé pour mieux évacuer les souffrances qu'il génère. De régler tout ce qui nécessite de l'être et qui faute de l'avoir été jusqu'à présent bloque inconsciemment notre processus d'évolution.

Dans la foulée, le 18 avril, et jusqu'au 16 septembre ce sera à Saturne de rétrograder, nous demandant de nous donner les moyens de notre ambition, d'aller puiser tout au fond de notre vérité intérieure les qualités de patience et de persévérance nécessaires à toute concrétisation future, avec des vrais résultats tangibles à la clé.

C'est donc une pleine lune confrontante, qui augure d'une période exigeante, mais qui d'un autre point de vue permet un élargissement supplémentaire de la conscience, et surtout une ouverture maximale du cœur.

Vénus conjoint à Uranus est à ce titre un beau symbole de notre cœur qui demande à être libéré, libération pour laquelle tous les acteurs de notre psyché œuvrent en secret.

Quand au nœud nord en Lion, présent dans ce signe jusqu'en novembre 2018, il nous indique aussi que la voie du cœur est la solution pour évoluer tant sur le plan collectif qu'individuel, trouver ce qui nous met en joie, retrouver la spontanéité et le bonheur inné de l'enfant qui découvre le monde, renouer avec ses dons et ses talents et surtout, les exprimer, sans craindre le jugement ou le manque de légitimité.

 

Le cœur qui transforme l'impatience en confiance, la solitude en foi, l'ingratitude en humilité, la colère en compassion, la haine en pardon et qui ne demande qu'à vibrer à l'unisson. Guéri pour de bon.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly