Return to site

Pleine Lune du 28 juin, pleine lumière sur le travail intérieur

La Pleine Lune cette fois-ci a lieu dans le signe du Capricorne en face du Soleil en Cancer, Capricorne-Cancer l’axe par excellence de la relation parents-enfant et de tout ce que cela engendre en termes de problématiques affectives et d’autonomie.

Le Cancer, le signe de la Lune, vit dans le monde des émotions et peut refuser inconsciemment de grandir car rentrer dans le monde adulte à part entière peut être assimilé à la perte de ses plus grands rêves. Sa plus grande peur : se séparer de la matrice maternelle. Son plus grand défi : incarner à son tour les qualités maternelles de tendresse et de créativité en prenant soin des autres comme il voudrait que l’on prenne soin de lui. Recréer une autre forme de matrice qui lui est personnelle.

Quant au Capricorne, le signe de Saturne, il ne connaît pas le monde innocent et protégé de l’enfance ou l’a oublié. C’est comme si il était né adulte, avec un grand sens des responsabilités et des qualités innées de sérieux et d’organisation. Sa plus grande peur : échouer. Son plus grand défi : ressentir, rentrer en relation avec le monde des émotions, retrouver son âme d’enfant.

On est tous un peu des deux, plus ou moins, mais ce qui est sûr c’est que la vie nous demande d’incarner les deux, avec une succession de rendez-vous saturniens, notamment tous les 7 ans pour franchir des caps de maturité nécessaires à la construction de la personnalité et à l’évolution de l’être.

Saturne est très fort en ce moment puisqu’il se trouve en son signe, en Capricorne, depuis le début de l’année est se trouve en phase de rétrogradation depuis la mi-avril, intensifiant le principe de réalité et le travail de structuration et de rigueur qu’il exige, et cela jusqu’au 6 septembre. C’est une période qui peut s’avérer très constructive mais qui nécessite de déployer de gros efforts et de trouver en soi de nouvelles ressources. Tout le monde est concerné mais surtout ceux qui ont des points de leur thème au début du Bélier, Cancer, Capricorne et Balance.

Or, la pleine lune aura lieu dans le signe du Capricorne, conjointe à Saturne.

Un moment de pleine conscience pour nous permettre de faire le point de tout ce qui a été entrepris depuis le début de l’année et sur ce qui reste à travailler d’ici la fin de l’été. Il pourra nous donner envie de renoncer, de rompre avec des projets, des partenaires, il pourra véhiculer un sentiment d’échec et de la frustration. La Lune cette fois-ci pourra nous couper de nos émotions et nous faire faire des erreurs.

Ce qui est juste c’est de trouver la force de dire non à ce qui nous empêche de grandir et de nous accomplir, c’est de rompre avec les schémas qui nous infantilisent et nos habitudes qui reproduisent des expériences vécues négativement.

C’est d’entendre l’enfant intérieur, ses blessures et la joie à laquelle il aspire, et de se comporter vis-à-vis de lui en adulte responsable, sans projeter ses malheurs sur l’autre et la terre entière.

C’est de trouver la force de continuer ce qui nous tient le plus à cœur, en choyant la partie la plus vulnérable en nous.

C’est aussi faire confiance au cours des choses qui fait bien les choses, pactiser avec le temps qui est sans doute le meilleur allié du moment.

Et accepter ce contre quoi on ne peut rien.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly