Return to site

Pleine Lune du 26 août, la conscience au zénith

 

 

Au moment exact de la Pleine Lune, à 13h58, c'est le Soleil qui sera au zénith. Depuis le 23 août, il est dans le signe de la Vierge et fait changer l'été de tonalité. On est rentré dans son troisième tiers et on se prépare doucement à la saison suivante. Entre-temps, c'est le moment de récolter les fruits de notre travail intérieur qui ne connaît pas de vacances, surtout avec le climat astral de ces derniers mois qui laisse peu de répit.

L'entrée du Soleil dans un signe, comme les pleines lunes, comme la reprise en marche directe d'une planète rapide sont souvent déclencheurs d'évènements, et nous sommes en présence de ces trois phénomènes, la Pleine Lune suivant de quelques jours l'entrée du Soleil en Vierge et précédent d'une journée la reprise en marche directe de Mars.

Avec un Soleil culminant au moment de la Pleine Lune et un Mars qui retrouve toute sa force et son dynamisme, c'est le signal que les forces masculines sont mobilisées pour reprendre le contrôle de nos vies chamboulées et éreintantes et sortir du mythe de Sisyphe, condamné à faire rouler éternellement jusqu'en haut d'une colline un rocher qui redescend chaque fois avant de parvenir au sommet.

C'est le sentiment personnel qu'ont pu nous faire ressentir les rétrogradations concomitantes de Saturne et Mars tout au long de l'été, Saturne incarnant la structure et la sécurité et Mars l'action et la volonté. Comme si ces fonctions n'étaient plus disponibles ces derniers temps ou particulièrement difficiles à mettre en œuvre.

C'est donc en quelque sorte l'heure du bilan de cette période de réflexion imposée à laquelle nous invite cette Pleine Lune. En Poissons, totalement en prise avec nos émotions, nos ressentis de ces dernières semaines, envahis par le passé qui n'est plus, inconsolable de la perte du paradis originel et de notre état fusionnel avec le grand tout. Le Soleil en Vierge nous ramène à la raison, à mettre de l'ordre dans tout ce monde en émoi, de faire preuve de sagesse et de discernement. Pour une fois, il est nécessaire de faire fonctionner le bon mental, et de préparer minutieusement son plan d'attaque de la rentrée, adapté à ce qui est fondamentalement juste pour soi.

Le piège : se positionner selon ses blessures, demander encore et encore réparation sous une forme ou une autre, ce qui ne ferait que nous réexposer encore et encore à des épreuves de même nature.

Le conseil : tirer profit de toutes les remises en question inhérentes aux rétrogradations qui ont eu lieu pour retrouver un nouvel élan vital relié à notre intime conviction et demander à notre mental d'en être le meilleur allié.

Dès le 27 août, Mars reprend sa marche directe et on pourra sentir même physiquement que l'on retrouve de l'énergie et que notre capacité d'action est moins entravée.

Le 6 septembre, ce sera au tour de Saturne de redevenir direct, résolvant ainsi bien des soucis d'ordre organisationnel, administratif et structurel.

Progressivement, on devrait donc retrouver davantage de force et de maîtrise, et aussi confiance dans la conduite des projets qui nous tiennent à cœur.

Il n'y a pas d'efforts vains pourrait nous dire Demeter (alias la Lune), la déésse incarnant la terre-mère par excellence, fille de Cronos (alias Saturne) le maître du temps. En analogie avec le signe de la Vierge, elle nous rappelle les vertus du quotidien et du travail bien fait, que tout commence à l'intérieur, en soi et chez soi et qu'il y a un temps pour tout, celui de semer et celui de récolter.

Cette Pleine Lune nous le rappelle en nous offrant un moment privilégié de discernement, idéal pour nous aider à faire le point et prendre les décisions qui s'imposent, en n'oubliant pas de cueillir ici et là fruits et fleurs de nos graines d'amour parsemées sur le chemin de la conscience, ô combien exigeant mais si exaltant.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly