Return to site

Pleine Lune du 25 septembre, une grande histoire d'amour

L'année dernière, la nouvelle lune avait précédé de quelques jours l'équinoxe d'automne. Cette année, il est quasiment concomitant à la pleine lune, ce qui crée une grande différence dans notre façon de percevoir les forces en présence.

Les équinoxes sont toujours des rendez-vous d'une grande intensité, annonciateurs d'une nouvelle saison, d'un nouveau climat, météorologique comme psychique. Ils nous parlent de la répartition du jour et de la nuit, des forces masculines et féminines, de celles du conscient et de l'inconscient, et de la grande histoire d'amour entre le soleil et la lune, de nos plus grands désirs et de nos plus fors besoins.

Au moment de l'équinoxe d'automne ce dimanche 23 septembre, et de l'entrée du Soleil dans le signe de la Balance, le jour et la nuit sont à parfait égalité, ce qui crée en nous un besoin accru d'équilibre, d'harmonie, de justice... et d'amour ! Un moment privilégié pour rétablir l'équilibre en nous et dans la relation.

Cette année donc, la pleine lune en Bélier aura lieu juste après ce qui mettra la pleine lumière sur ces problématiques. Alors que l'année dernière la nouvelle lune augurait d'un nouveau départ, d'une nouvelle histoire, d'une prise de conscience, cette année la pleine lune nous invite à faire le point sur ce qui s'est passé depuis un an et de procéder aux réajustements nécessaires.

La période allant de l'été 2017 à l'été 2018 a constitué une année éprouvante en termes de révélations, transformations, remises en question, rapports de force, pertes et deuils mais aussi une année riche en termes de prises de conscience, recherche de sens et engagement personnel. L'effet conjugué des éclipses dans l'axe Lion-Verseau, de la présence de Jupiter en Scorpion et de la conjonction Pluton Lune noire en Capricorne, entre autres.

La période de l'équinoxe agit toujours comme un basculement, on bascule dans l'automne, un peu plus tous les jours dans la nuit et les mystères de notre inconscient. Basculement vers l'inconnu, cet autre nous-même.

Avec Saturne au carré des luminaires, c'est un moment privilégié de vérité, qui nous invite à trancher ce qui doit l'être, à se rendre justice et à aligner toutes les dimensions de notre vie à ce qui est juste pour nous, même si cela doit passer par des renoncements.

La relation est particulièrement au cœur de la symbolique du signe de la Balance éclairé par le Soleil dans ce mois à venir. A titre personnel, on peut être particulièrement être interpellé sur des problématiques relatives à celle-ci d'autant que Vénus a déjà entamé sa boucle de rétrogradation particulièrement active entre le 5 octobre et le 16 novembre dans le signe du Scorpion et de la Balance, justement !

Une période idéale pour mener une réflexion de fond sur notre couple intérieur, la relation de notre masculin et de notre féminin et sur le point d'équilibre à trouver. De trouver en soi ce que l'on cherche à l'extérieur. Transformer l'attente en confiance. Et de se rappeler que nos relations sont un effet miroir de ce qui se passe en nous. Les ruptures, les conflits, les déceptions, la tristesse et la mélancolie nous alertent sur quelque chose de fondamental qui doit être réunifié en nous.

Si le travail est bien fait, il y a toutes les chances de sortir transformé(e) de cet automne, un peu plus aimant(e), un peu plus aimé(e). Un peu plus nous-même.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly