Return to site

Pleine Lune du 15 août, trouver sa richesse dans ses paradoxes

Coïncidant avec la fête de l’assomption, cette Pleine Lune nous fait revisiter l’axe Lion-Verseau tant mis en lumière par l’axe des nœuds lunaires entre l’été 2017 et l’automne 2018, annonciateur d’un changement de paradigme important pour l’humanité car c’est un axe à forte dimension karmique, sur lequel se fonde nos modèles de référence, le Lion symbole de monarchie et de tradition, le Verseau symbole de révolution et de liberté. Sur un plan psychique, le Lion gardien de nos valeurs de cœur, le Verseau, le génie qui ouvre au supramental, mais aussi le Lion dans sa version névrotique enfermé dans ses problématiques égotiques, le Verseau, prisonnier de ses visions utopiques.

Bien sûr ni l’un ni l’autre ne détient la vérité, ils ont même besoin l’un de l’autre pour exister, se renvoyant leurs jeux de lumière et d’ombre.

Chaque Pleine Lune constitue une mise en lumière de nos opposés et une opportunité de trouver une complémentarité dans nos polarités contraires. C’est le Soi qui le permet, trouvant sa vérité dans ce que tout semble opposer. Chaque pleine lune est une opportunité d’apprivoiser un peu plus notre ombre en reconnaissant que ce que nous rejetons le plus constitue ce que nous n’avons pas suffisamment intégré en nous et que ce que nous attirons le plus est le contraire de ce que nous croyons être.

Celle-là plus qu’une autre en est une magnifique occasion.

Car le climat est particulièrement passionnel en raison de la triple conjonction Soleil Mars Vénus dans le signe déjà passionnel et passionnant du Lion, qui a tendance aussi à se complaire dans la dramatisation de ses émotions. Or qui dit passion dit souffrance, et qui dit souffrance dit transformation obligatoire car il n’est pas juste de souffrir. C’est la contrepartie de toute la lumière générée par le feu ardent de ce signe.

La transformation constitue la trame de fond des processus à l’œuvre tant sur le plan collectif qu’individuel. Par transformation j’entends « processus de guérison par lequel les zones d’ombre, recelant traumatismes, peurs et blessures profondes, sont amenées à la lumière, comprises et acceptées, ouvrant à de nouvelles opportunités insoupçonnées jusqu’alors ».

Cela engendre des situations confrontantes et éprouvantes, justement pour ne plus subir et ne plus souffrir, en raison de croyances limitantes, de mauvaises habitudes, de schémas alimentant le désamour de soi, et d'incapacité à reconnaître et apprivoiser ses démons, qui sont alors projetés dans nos vies de façon obsessionnelle et destructrice. Leur réintégration permet alors de les transformer en puissance créatrice et d'accéder à la totalité de son être, conscient de ses paradoxes mais pas prisonnier ni victime de sa propre ignorance.

La clé est de s'aimer intégralement - et surtout ce que l'on n'aime pas en soi et chez les autres - pour retrouver sa vraie richesse, celle de son cœur, qui nous ouvre à l’amour universel et à notre juste place dans ce monde… Les retrouvailles du Soleil et de Vénus ne nous demande que cela. Sans doute le travail d'une vie, mais qui peut s'activer en ces périodes riches en actualité astrale.

Le 11 août, Jupiter redevient direct, après deux mois de rétrogradation, une configuration qui signifie que toutes les remises en question opérées vont pouvoir se manifester dans nos vies, un peu plus alignés à notre vérité, en se fiant à nos valeurs expansives et non nos croyances limitantes, et aussi empreinte de conscience collective car tout le transit de Jupiter s'est effectué au carré de Neptune. Cela signifie que Neptune, le grand archétype du collectif et du grand tout dans lequel l'ego se dissout, sous-tend les ambitions de Jupiter qui peut s'avérer inflationniste et mégalomane lorsqu'il est mis au service de l'ego et néglige la dimension spirituelle de l'existence qui sous-tend que nous avons individuellement et collectivement une responsabilité au service de l'humanité.

La Pleine Lune en Verseau sera alors un miroir de toute la ferveur du Lion en faisant la part des choses entre ce qui relève de ses ambitions purement personnelles vouées à l'échec à terme et de celles qui animent un dessein collectif empreintes de valeurs de fraternité et de sororité qui bénéficient du soutien évident d'Uranus en Taureau qui n'a pas fini de spiritualiser la matière, nos modes de vie et de consommation.

Le 12 août, Uranus, justement, le grand archétype de la liberté qui fomente les grandes changements de vie jusqu'à créer des vraies révolutions, devient rétrograde calmant le jeu de nos ardeurs de changement pour mieux les maturer de l’intérieur, et ce jusqu’à janvier 2020.

Les plus sensibles aux problématiques saturniennes de structuration, d’organisation et de verticalisation de l’être devront attendre le 18 septembre, date de sa reprise directe pour bénéficier de tous les efforts consentis depuis avril. La conjonction de Saturne au nœud sud sera par ailleurs réactivée, nous faisant franchir un cap de maturité important, en procédant notamment aux deuils nécessaires à notre évolution.

Le chemin vers Soi n’est pas simple et est jalonné d'obstacles et d'épreuves, chaque Pleine Lune nous l’éclaire un peu plus, un peu plus conscient, un peu plus aimant, un peu moins manichéen, dans une coopération sacrée avec la providence qui ne cherche qu'à nous réunifier.

Une belle occasion de la vivre dans sa dimension sacrée.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly