Return to site

Nouvelle Lune du 5 mai, s'engager vers ce qui nous fait du bien

Cette lunaison prend semence dans le signe du Taureau, celui qui est le plus fertile du zodiaque, à l'image de la flore luxuriante de cette partie de l'année. Pour chacun d'entre nous, c'est une période qui peut être particulièrement propice à l'émergence de nos désirs les plus profonds, en préparation de l'été qui est la saison la plus solaire de l'année, celle où l'expression de l'être exulte.

Pour autant, l'ascendant de cette lunaison, c'est-à-dire le signe où le Soleil se lève au moment où elle a lieu, est celui du Capricorne, sans doute le signe le plus exigeant du zodiaque, celui qui nous demande de prendre nos responsabilités y compris et avant tout vis-à-vis de soi-même.

Encadré de surcroît par Saturne, alias la structure et l'autorité, la loi, et Pluton, alias le pouvoir et la volonté, notre capacité de transformation intérieure, ou encore Saturne, celui qui construit, et Pluton, celui qui détruit ce qui n'a plus lieu d'être. La rencontre de ces deux planètes en ce moment dans le ciel et jusqu'à début 2020 pouvant symboliser toute la transformation inéluctable actuellement à l'œuvre dans notre société et dans nos vies, sur fond de destruction des anciens schémas mais aussi reconstruction de nouveaux qui font davantage sens.

Ces deux planètes viennent par ailleurs de rétrograder, et pour un petit moment, ce qui signifie qu'un travail en profondeur doit avoir lieu pour pouvoir se repositionner autrement. Idem pour Jupiter, la planète de l'intégration, ce qui signifie que les trois planètes qui symbolisent le plus notre rapport au pouvoir et à la loi sont en train d'être complètement revisitées, et ce, sur le plan collectif comme individuel, sur fond d'une remise en question sans précédent.

Il ne peut que être conseillé de l'avoir à l'esprit quant à nos choix de vies et aux repositionnements induits par cette configuration. Il va falloir dénicher de nouvelles ressources en nous, de nouvelles forces dont l'essence se situe dans le noyau dur de notre être et non pas dans les névroses sociétales parvenues à leur paroxysme et dans les conflits qui en résultent, qui sont toujours aussi une projection de ce qui se passe en soi et dans notre relation au monde.

Une bonne période pour prendre racine dans le soi, cette partie de nous intemporelle et imperturbable et se déprogrammer de ces parties du moi qui résistent et qui nous maintiennent dans l'ancien monde qui n'est plus.

Le moment de la Nouvelle Lune est toujours un moment privilégié pour formuler des intentions alignées à ce qui est juste pour soi, et grandir avec elles tout au long du cycle qui s'en suit. Le nœud nord en Cancer nous suggère d'être particulièrement à l'écoute de nos besoins fondamentaux, et à ne pas en rajouter dans les injonctions de notre moi saturé. Se faire fondamentalement du bien, c'est peut-être le meilleur engagement que l'on peut prendre vis-à-vis de soi-même à l'amorce de quelques mois encore bien exigeants mais salutaires pour un meilleur alignement, cœur - corps - esprit.

 

Pour mémoire :

Jupiter, rétrograde du 10 avril au 11 août (énergies d'expansion)

Saturne, rétrograde du 30 avril au 18 septembre (énergies de structuration)

Pluton, rétrograde du 24 avril au 3 octobre (énergies de transformation)

 

Quand une planète rétrograde, ce qu'elle symbolise demande à être revisité de l'intérieur, le travail a toutes les chances de se manifester sur le plan matériel à l'issue de la période de rétrogradation.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly