Return to site

Nouvelle Lune du 4 février (22h04), l'émergence d'une nouvelle conscience libératrice

Cette nouvelle lune précède le nouvel an chinois qui a toujours lieu au moment d'une nouvelle lune en Verseau, symbolique d'une nouvelle donne qui se fait jour. Sans être une spécialiste d'astrologie chinoise, il m'apparaît évident aujourd'hui que toutes les disciplines qui traitent de l'homme et de sa place dans l'univers sont liées et reliées et qu'il existe des analogies entre elles.

Par exemple, le retour d'un signe chinois qui a lieu une fois tous les douze ans correspond aussi au retour de Jupiter dans son signe, rendant ainsi les cycles de 12 ans très signifiants, tant en astrologie chinoise qu'occidentale.

Depuis quelques années que je m'y intéresse, je constate aussi que les enseignements des forces en présence sont essentiellement les mêmes en substance. Cette année encore, le cochon de terre semble avoir fait alliance avec Saturne et Pluton en Capricorne selon une mystérieuse alchimie cosmique, nous intimant d'être à la fois plus ancré et structuré, sérieux et persévérant, authentique et entier. Néanmoins, la présence du nœud sud en Capricorne depuis novembre 2018 jusqu'en mai 2020 nous met en garde contre une rigueur et une sévérité excessives qui nous éloignerait de notre essence véritable, à savoir celle symbolisée par le signe du Cancer valorisé par la présence du nœud nord pour la même période qui nous reconnecte à notre enfant intérieur et à toutes les joies simples de l'existence. Ce qui n'est pas sans rappeler les besoins fondamentaux du signe du cochon qui a à cœur de vivre dans un lieu confortable, chaleureux, sécurisé et aimant. Un espace à trouver en nous avant tout, quelque part dont l'âme a le secret. Cela semble être aussi une injonction céleste à mettre l'humain au cœur des problématiques rencontrées.

Là où les nœuds peuvent être dénoués c'est justement dans la connexion à cette sécurité intérieure qui nous libère de la charge karmique dont ils sont vecteurs. Avec une Vénus en Capricorne du 3 février au 26 mars, ce besoin est renforcé notamment dans la vie affective, ce qui incitera à mettre de la clarté et de l'ordre dans ce domaine. Elle semble nous obliger à franchir un cap de maturité affective en nous confrontant à nos blessures et nos émotions négatives refoulées génératrices de blocages afin qu'elles puissent être comprises, acceptées et transcendées et procéder ainsi à une plus grande ouverture du cœur et à un plus grand épanouissement dans ce domaine.

Par ailleurs, Mars tout puissant dans son signe, le Bélier, à proximité d'Uranus jusqu'à la mi-février crée un climat explosif qui ne parvient plus à être maîtrisé. Dans le meilleur des cas, cela peut libérer des situations et des énergies bloquées, créer des changements salvateurs providentiels que l'on ne s'autorisait pas, par peur, conditionnement et habitude. Cela peut aussi créer des tensions et des conflits d'une rare intensité, comme si toute la colère contenue ne pouvait plus l'être davantage. C'est ce qui se passe lorsque l'aspiration de l'être à l'autonomie, à la réalisation personnelle et à une plus grande individualité ne parvient pas à se réaliser.

Ainsi, cette nouvelle lune semble faciliter l'émergence d'une nouvelle conscience qui demande à s'incarner. Elle aura lieu quelques jours après une conjonction supérieure de Mercure au Soleil qui donne la place à un nouveau mode de pensée, à de nouvelles idées enrichies des expériences du passé et aptes à s'intégrer sur le plan manifesté, à savoir sur terre et dans nos vies de façon très concrète.

A tous points de vue, cette nouvelle lune augure de changements importants à venir. Des changements tels qu'ils demandent un renforcement de notre sentiment de sécurité intérieure, la clé de notre idéal de liberté et d'amour à portée de notre réalité.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly