Revenir au site

NOUVELLE LUNE DU 24 MARS,

REVEILLER LE GUERRIER SPIRITUEL

Cette Nouvelle Lune a lieu dans le signe du Bélier et semble officialiser énergétiquement l'arrivée du printemps, synonyme d'élan vital retrouvé et de capacité à aller de l'avant dans le contexte d'une crise sanitaire mondiale particulièrement grave, mais aussi politique, économique et sociétale. On est bien dans la traduction de la configuration céleste Saturne Pluton Jupiter dans le signe du Capricorne qui met à à mal les fondations de notre système qui nous sécurisaient jusqu'à présent. Surtout avec la présence d'Uranus dans le signe du Taureau qui opère un saut quantique collectif et un éveil spirituel planétaire mais qui aussi nous détache de nos acquis matériels et de notre tendance à la surconsommation. L'image qui me vient est celle de la rencontre de plaques tectoniques qui créent le chaos mais aussi l'émergence d'une nouvelle configuration, à l'image de l'ère du Verseau qui est en train de se mettre en place et qui est censée incarner des modes de vie fondées sur une conscience holistique d'amour et de partage, le divin au cœur de sa matrice. Une nouvelle étape décisive se franchira à partir de la fin décembre 2020 au moment de la conjonction de Jupiter Saturne dans le signe du… Verseau, qui est révélatrice de cette nouvelle donne collective comme individuelle.

D'ici-là, c'est l'année des remises en question caractéristiques des années de transition. Cette Nouvelle Lune semble nous rappeler qu'il va falloir cette année agir différemment, en réveillant le guerrier spirituel en nous, celui qui dépose les armes qui créent de la division et du conflit et qui s'arme de valeurs spirituelles. C'est la présence de Chiron à proximité de cette Nouvelle Lune qui en est l'indicateur. Chiron c'est le grand guérisseur blessé du zodiaque, celui qui représente la capacité de guérir grâce à la conscientisation de nos blessures réprimées, et dont le processus passe par l'acceptation de la condition humaine dont l'acceptation de notre statut de mortel. Lutter n'est pas la solution avec Chiron. La solution passe par l'abdication de l'ego par rapport à toute tentative d'identification avec nos parties en souffrance, et cela dépasse celles de notre histoire personnelle, cela va aussi nous chercher dans notre histoire transgénérationnelle, dans nos mémoires reliées à l'inconscient collectif et nos mémoires karmiques. Selon le mythe de Chiron, on ne peut être unifié sans que les blessures refoulées ne soient conscientisées et cela passe par des épreuves, mais en l'occurrence initiatiques et non punitives. Comme si la souffrance du monde refaisait surface pour lui permettre de le guérir et nous sommes tous des cellules de celui-ci.

Cette Nouvelle Lune se fait aussi au carré des nœuds lunaires ce qui accentue la dimension karmique de cette lunaison, il y a bien un enjeu qui nous dépasse complètement dans ce que nous vivons actuellement et qui malgré les épreuves semble apporter une rédemption.

Difficile pour autant de savoir quand est-ce que l'on sortira de cette crise car plusieurs crises semblent se succéder cette année. Est-ce que c'est la crise du coronavirus qui s'installe dans la durée ou est-ce que l'on va sortir de celle-ci pour se confronter à d'autres ? Difficile de dire. Ce qui est certain c'est que l'on est dans un climat de guerre et qu'un nouvel ordre, espérons-le synonyme de paix, semble arriver avec cette nouvelle configuration évoquée pour la fin 2020.

Le coronavirus s'est répandu en Europe au moment de la conjonction inférieure Soleil Mercure en Poissons. Il est fort possible que la conjonction supérieure Soleil Mercure le 5 mai 2020 amène une conscience supérieure et des nouvelles positives à cette remise en question totale de nos habitudes de vie et à notre façon d'appréhender notre rapport au monde et à l'univers.

Pour autant, dès le 9 avril nous rentrerons dans la boucle de rétrogradation de Vénus qui va rétrograder du 13 mai au 25 juin, créant potentiellement une crise de valeurs, une remise en question profonde cette fois-ci de notre rapport au monde matériel et de tout ce qui nous apporte du plaisir, du bonheur et de l'amour. Il est possible que cela amène une crise économique et financière car Vénus a un rapport autant avec les sentiments qu'avec l'argent puisqu'il parle de ce qui nous valorise. En tout cas, une période propice à la revalorisation, à faire un vrai travail de discernement entre ce qui a de l'importance ou pas, et finalement une période pour trouver à l'intérieur de soi les clés du bonheur retrouvé. Or, Vénus est la planète du Taureau chahuté par Uranus. Tout notre système affectif s'effondre, tout simplement parce que les besoins et les désirs ne sont plus les mêmes. Uranus nous demande de se réaligner avec nos valeurs spirituelles, qui subsistent après la mort physique, donc au-delà des apparences, du compte en banque, des désirs charnels… Qu'est-ce qui fait que je m'aime intrinsèquement, fondamentalement, à quoi mon essence d'âme vibre et qui me rend amoureuse de la vie à tout instant ? C'est à cette question que nous renvoie Vénus et Vénus rétrograde pourra nous confronter là où nous essayons de tricher avec elle.

Or Vénus sera dans sa conjonction inférieure le 4 juin, moment de réalignement intérieur aussi synonyme de crise extérieure, pour retrouver le Soleil dans sa conjonction supérieure… le 26 mars 2021 au degré exact de cette lunaison, au 5ème degré du Bélier (sachant qu'il y a 30 degrés par signe). C'est peut-être difficile à suivre mais ce que je crois c'est que tout nous invite à revenir à soi et que c'est à cette condition que nous pouvons nous réunifier, plus forts et plus aimants, et accéder à nos plus grands rêves. C'est le moment de lâcher les conditionnements, les attachements, la fausse sécurité. C'est le moment de se confronter à ses peurs archaïques et de prendre conscience qu'à travers elles on fait évoluer l'humanité, par le pardon et par la confiance dans un avenir meilleur. Mais la concrétisation de ses rêves ne pourra pas se faire en se compromettant avec les schémas d'hier dont le monde ne veut plus, faits de jugements, de culpabilité, de système hiérarchique déshumanisé, d'abus de pouvoirs et de sacrifices non consentis. Le processus est en cours mais on a encore besoin d'un peu de temps, comme semble nous le suggérer un concert de planètes rétrogrades entre la fin avril et la fin de l'année. Il ne suffit pas de comprendre, il s'agit de mettre en place une nouvelle matrice qui met l'expansion de conscience en son cœur, à l'image de l'Univers qui est en permanente expansion.

Un nouveau monde est à réinventer, à tous les niveaux de notre vie, collectifs et individuels, cela comprend aussi la relation à l'autre, et cette Nouvelle Lune nous invite à faire preuve de résilience pour trouver avec patience et confiance sa nouvelle place dans le monde de demain. Le sésame pour y avoir accès semble nous être apporté par le nœud nord en Gémeaux qui arrive pour un an et demi à partir de mai : communication. Communication avec soi, avec l'autre, avec le vivant, avec le cosmos. Une vraie communication pour créer l'avenir sur de nouvelles bases, plus humaines et moins dogmatiques, en favorisant l'expérience au savoir, la spiritualité à la moralité.

Cette Nouvelle Lune propose un nouvelle impulsion vers cette direction. Rien à faire si ce n'est d'être dans cette intention.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OKAbonnements générés par Strikingly