Return to site

KUNDALINI AWAKENING, PREMIERES IMPRESSIONS

C'est Lili Barbery qui m'a parlé de Kundalini Yoga la première fois, à l'automne 2017, je crois. On parlait astrologie dans un café alors qu'un orage éclatait, lorsque la discussion bifurqua sur le Kundalini. C'était aussi la première fois que je rencontrais Lili "pour de vrai". Je lui faisais part de mes difficultés dans ma pratique du yoga dit classique et de ma frustration à ne pas rencontrer à travers elle ce que je recherchais, à savoir une approche énergétique et spirituelle. C'est alors qu'elle me parla d'un yoga justement énergétique et spirituel, dit "le yoga de la transformation". Cela ne pouvait me laisser indifférente tant mon approche de l'astrologie est basée sur l'intégration consciente de la dimension transpersonnelle de l'existence. Cela n'était pas tombée dans l'oreille d'une sourde et lorsque je dis au revoir à Lili sous une pluie battante, je repartais sous le parapluie qu'elle me donna un peu plus confiante dans la suite des évènements… Même si j'étais à peu près sûre que je ne trouverai pas de cours de Kundalini yoga dans mon bled paumé en Suisse.

Je ressentais en effet depuis quelques temps la sensation qu'à force d'être connectée au ciel je me désincarnais au fur et à mesure de mon évolution. Il était temps que je revienne sur terre même si je ne supportais pas cette injonction répétée de l'extérieur me conseillant de m'ancrer alors que le monde matériel me pesait déjà tant. En même temps, ce n'est pas comme si j'avais le choix, tant mon corps me le demandait à travers ses petits et grands bobos.

Ce n'était pas faute pourtant de faire des choses pour moi et d'avoir une pratique sportive quasiment quotidienne à travers le running ou la danse. Mais ce n'était pas suffisant. Il fallait autre chose, qui casse mes habitudes, quelque chose de puissant.

"Comme par hasard", quand je rentrais à la maison en Suisse, j'ai vu circuler sur facebook l'information qu'un cours de Kundalini Yoga s'ouvrait à côté de chez moi. Merci facebook, quand même, qui sait activer quand il faut la magie des synchronicités.

Peu de temps après, je commençais donc ma pratique, en me sentant tout de suite dans mon élément tout en étant directement confrontée à mes plus grandes résistances, comme ne pas pouvoir lever les bras plus de dix secondes, mais nous avions le même but : se connecter à l'univers. Alors, pas d'autre choix que de continuer…

Au fur et à mesure de ma pratique, je me sentais, semaine après semaine, plus forte et plus endurante malgré toutes les difficultés auxquelles j'étais confrontée. J'ai senti que je subissais de moins en moins et que j'acceptais de plus en plus tout en n'étant pas encore en vitesse de croisière. Il fallait aller plus loin, qu'un vrai retournement ait lieu. Plus j'ai avancé dans ma pratique, plus je me suis rendue compte à quel point comprendre certaines choses de la vie et de la psyché ne suffit pas. Il ne suffit pas de comprendre, il faut éprouver et faire de son corps le meilleur allié.

Il fallait bien me rendre à l'évidence, si je voulais trouver en moi l'équilibre, il fallait m'ancrer dans mon corps. Nous sommes en décembre 2018.

C'est alors qu'une, puis deux, puis trois personnes m'ont parlé dans la même semaine d'une formation intensive en Kundalini Yoga. Sans réfléchir je me suis inscrite. Une formation chez Karta Singh de 3 semaines en tout sur plusieurs mois.

A l'approche de cette formation, tous mes signaux internes s'activent me confortant dans cette croyance que je connais bien : " je ne vais pas y arriver", ce qui m'inquiète surtout c'est comment je vais faire pour tenir des postures longues qui demandent à aller au-delà du mental qui ne souhaite qu'une chose : arrêter à chaque seconde. La peur que mon corps ne tienne pas le coup tout simplement, de ne pas avoir la résistance physique pour le faire. L'appréhension du régime alimentaire à base exclusive de légumes et de féculents. La confrontation à la vie en communauté même si je la connais bien par la pension et le scoutisme. Je me demande aussi pourquoi je m'inflige tout cela.

Toutes ces questions ont été bien présentes tout au long de ces quatre jours. Mais l'aventure a été d'une telle richesse qu'il est vite devenu évident qu'elle ne pouvait pas être abandonnée.

Ce qui est passionnant de mon point de vue c'est d'établir des ponts entre l'Astrologie et cette pratique. L'Astrologie, du Ciel à la Terre. La Kundalini, de la Terre au Ciel. Le divin en grand chef d'orchestre. Pour moi, les deux grandes planètes du Kundalini sont Pluton (la puissance et la force de vie et de mort, les forces de l'inconscient et du monde invisible, l'accès à la totalité du Soi) et Saturne (la loi, la structure et l'autorité, l'acceptation du principe de réalité, le sens des responsabilités). Tout le cadre imposé, en termes de mode de vie, discipline, contraintes de timing, est absolument nécessaire pour accueillir la puissance phénoménale des énergies plutoniennes, qui amènent aussi avec elles tout le karma non résolu. Et tout ça pourquoi ? Accéder à l'éveil spirituel représenté par les deux planètes se situant entre Saturne et Pluton : Uranus (le génie créateur, l'esprit pur) et Neptune (la Source, l'amour inconditionnel) en lien avec les chakras supérieurs. En cela, le Kundalini Yoga et l'Astrologie disent la même chose : Saturne est le préalable requis pour intégrer les forces du monde invisible. Mais alors que l'Astrologie passe par la psyché, le Kundalini passe par le corps et les chakras.

Or, en 2019-2020, il y a une conjonction céleste Saturne Pluton qui arrive environ tous les 28 ans et qui concentre une force d'énergie très dense et possiblement destructrice à moins qu'elle soit transmutée en conscience pour éradiquer les anciens schémas qui n'on plus lieu d'être et les croyances limitantes qui leur sont associées et qui obstruent notre chemin d'évolution, en nous faisant souffrir de surcroît. Dans ce contexte, il est normal de sentir une force irrésistible de transformation en nous et de mobiliser le noyau dur de notre être pour qu'elle puisse se faire. Cela explique de mon point de vue l'engouement actuel pour le Kundalini Yoga qui correspond au besoin de se connecter énergétiquement à ces enjeux.

Ce stage a permis en très peu de temps de mettre la lumière sur les parts d'ombres que recèlent les différents blocages du corps et d'en libérer un certain nombre d'entre eux, par soi-même, en allant au-delà de tous les sabotages que le mental peut mettre en place pour vivre énergétiquement dans son corps, et pas uniquement dans sa tête, l'éveil. Ces moments m'appartiennent mais je peux vous dire une chose : c'est que lorsque cela se manifeste, c'est absolument magique. Cela demande de se faire confiance et de persévérer dans l'effort malgré toutes les résistances rencontrées.

Je reviens de cette première partie de stage avec un sentiment de victoire intérieure que je n'avais pas rencontrée depuis longtemps et qui permet une vraie réconciliation avec moi-même. Encore plus convaincue que nous sommes tous liés et reliés énergétiquement et que nous avons le vrai pouvoir en soi de transformer nos vies. Aussi, cela a été la confirmation qu'un changement de paradigme est à l'œuvre et qu'il est de notre responsabilité de prendre toute notre part à ce process et qu'il commence avant tout par la suppression de nos mauvaises habitudes alimentées par nos croyances limitantes et la mise en place de routines qui servent notre bien-être.

Je ne connais pas la suite, je continue d'appréhender les heures et les heures de pratique qui sont devant moi et qui continuent d'être confrontantes psychologiquement et physiquement, mais je regarde le ciel et je me dis que je n'ai pas le choix. Soit ça, soit autre chose, mais s'investir tout entier dans les processus de transformation à l'œuvre, les accueillir dans son être pour ne pas avoir à la subir. Cela semble pour beaucoup actuellement un passage obligé vers un réalignement salutaire entre nos valeurs et nos actes.

L'activation des synchronicités et des heureux hasards de la vie, le sentiment d'être à la bonne place, de se sentir connecté à son âme et de retrouver des sensations délicieuses dans son corps, de tenir malgré un rythme très soutenu et d'être soutenue par la vie. Tout cela n'a pas de prix.

Ce qu'il y a aussi de fabuleux dans cette pratique, c'est ce sentiment d'appartenance à une nouvelle famille d'âmes, réunies par la même quête d'évolution de l'humain et de l'humanité toute entière qui consiste à mettre le cœur au cœur des nouveaux modes de pensée et de société dans une démarche active et engagée.

Merci à tous ceux qui se trouvent sur ce chemin entre Terre et Ciel. L'ère du Verseau arrive…

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly